Nouveau coronavirus (2019 n-CoV ou COVID-19)

Partagez sur vos réseaux sociaux :

L’ARS des Hauts de France vous informe sur le nouveau coronavirus (2019 n-CoV ou COVID-19)

Informations mises à jour le 02/03/2020

Passage du stade 1 au stade 2

Le stade 1 avait pour objet de freiner l’introduction du virus sur le territoire national, le stade 2, déclenché par l’identification de zones (« clusters ») de circulation du virus sur le territoire national, a pour objet de freiner la propagation du virus en France, le stade 3, caractérisé par la circulation du virus sur l’ensemble du territoire (épidémie déclarée), aura pour objet de gérer dans les meilleures conditions les conséquences de l’épidémie. Toutes les mesures adoptées ce jour ont vocation à être réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Informations voyageurs

Vous avez séjourné en Chine, à Singapour, en Corée du Sud, en Italie (Lombardie, Vénétie, Émilie-Romagne) ou en Iran au cours des 14 derniers jours

Zone rouge : Province de Hubei (CHINE)

Zone Orange : Reste de la Chine, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Italie (Lombardie, Vénétie, Émilie-Romagne) et Iran

– Abandon de la règle du maintien en quatorzaine pour les personnes revenant des zones oranges (maintien en revanche pour les retours de zone rouge). Les personnes revenant des zones oranges sont invitées à ralentir leur vie sociale et à s’auto-surveiller (prise température deux fois par jour). Cette nouvelle mesure entraîne la levée des mesures de quatorzaine qui étaient en cours.
– Éviter les voyages hors de l’Union européenne ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE), sauf nécessité avérée.

Consignes relatives aux « clusters » (zones de circulation active du virus)
Les mesures applicables jusqu’à nouvel ordre au sein des clusters identifiés par les ARS sont :
– annulation de tous les évènements publics ;
– fermeture dès lundi 2 mars des établissements scolaires particulièrement touchés, associée à une démarche d’évaluation épidémiologique permettant d’identifier qui tester et de recalibrer si nécessaire les mesures de fermeture dans les jours à venir ;
– incitation aux habitants à recourir au télétravail et à éviter de circuler hors de la zone (et en tout cas de rejoindre des rassemblements publics hors de la zone) ;

A ce stade, deux clusters sont identifiés par les ARS :
– un cluster dans l’Oise (communes particulièrement concernées : Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-sec). La mesure relative aux annulations d’évènements publics s’applique sur l’ensemble du département de l’Oise, les autres mesures s’appliquent dans les 5 communes particulièrement concernées.
– un cluster à La Balme en Haute-Savoie.

Consignes relatives aux masques
– le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels soignants pratiquant des soins hospitaliers invasifs (soins intensifs) ;
– le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux praticiens de santé recevant des malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires ;
– le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été invitées à ne pas diffuser de masques en dehors des cas mentionnés plus haut.

Consignes relatives aux évènements et rassemblements publics
– Annulation de tout évènement public dans les clusters (cf ci-dessus) ;
– Annulation de tout évènement public rassemblant plus de 5000 personnes dans un espace confiné ;
– Décision d’annulation au cas par cas par les préfets en lien avec les maires pour les évènements, y compris en milieu ouvert, rassemblant des populations issues de zones concernées par la circulation du virus et de zones non encore infectées.
Centralisation à Paris (ministère de l’intérieur) pour tout évènement réunissant plus de 40 000 participants.

Consignes grand public
– Lavage régulier des mains
– On tousse et on éternue dans son coude
– On utilise des mouchoirs à usage unique
– On ne se sert plus la main
– On appelle le 15 si symptômes
– On reste chez soi si on est malade
– On ne porte pas de masque si on n’est pas malade

——————————————-

Un nouveau coronavirus à l’origine d’infections pulmonaires a été détecté en Chine fin décembre 2019. D’après les connaissances scientifiques, celui-ci se transmet par des gouttelettes émises par une personne infectée, en particulier lors de contacts étroits.
Vous revenez d’une zone de forte circulation du virus avec des transmissions entre personnes, c’est pourquoi il est important de vérifier durant les 14 jours après votre retour que vous n’avez pas été contaminé et d’éviter tout contact extérieur pendant cette période pour ne pas risquer de propager la maladie.
Vous serez contactés par la cellule régionale de suivi de votre agence régionale de santé (ARS). Des professionnels de santé vous appelleront par téléphone pour organiser ce suivi pendant 14 jours.

POURQUOI DEVEZ-VOUS VOUS SURVEILLER PENDANT 14 JOURS ?

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après un contact avec une personne malade et se manifestent le plus souvent par de la fièvre ou une sensation de fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer.
Si vous n’avez aucun symptôme après 14 jours, vous n’avez pas été contaminé par le coronavirus.
En cas de symptômes au cours des 14 jours de suivi, un test de diagnostic sera effectué si l’évaluation médicale détermine que vous avez pu être contaminé par le coronavirus. Si le résultat du test est positif, vous bénéficierez de soins en milieu hospitalier afin d’éviter la contamination de votre entourage.

Pendant 14 jours après votre retour :

  • Restez strictement à domicile
  • Réduisez les contacts au sein de votre domicile et portez systématiquement un masque chirurgical lorsque vous êtes en contact avec une autre personne
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…)
  • Lavez-vous les mains régulièrement (ou utilisez une solution hydro-alcoolique) et veillez à ce que vos enfants le fassent également
  • Surveillez votre température et celle de vos enfants 2 fois par jour (matin et soir) à l’aide d’un thermomètre. Notez la date, l’heure de mesure et la température sur le calendrier de suivi médical du Ministère des Solidarités et de la Santé
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)

Si vous devez sortir, portez un masque chirurgical :

  • Travailleurs / étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…)
  • Les enfants ne doivent pas être envoyés à la crèche ou à l’école, compte tenu de la difficulté à leur faire porter un masque toute la journée

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, de toux, de difficultés à respirer, dans les 14 jours suivant votre retour :

  • Contactez rapidement le SAMU Centre 15 en signalant votre voyage
  • Évitez tout contact avec votre entourage, conservez votre masque
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital

Votre coopération est essentielle quant au maintien à domicile et au suivi
des recommandations et pour signaler tout symptôme dès son apparition
pour éviter la contamination de votre entourage.
L’agence régionale de santé pourra vous prescrire un arrêt de travail vous
permettant de régulariser votre situation auprès de votre employeur et
de bénéficier d’indemnités journalières maladie.

Pour toute question non médicale :


Partagez sur vos réseaux sociaux :